Politique
Grossesse
Amorce de l’allaitement
Bases de l’allaitement
Pratiques en matière de soins du bébé
100

Veuillez décrire un élément de la politique sur l’alimentation des nourrissons de votre établissement.

Respect des Dix conditions pour le succès de l’allaitement au Canada. Exemples : Surveillance régulière et suivi de l’allaitement, respect du Code, mère et bébé restent ensemble, formation individuelle sur les préparations pour nourrissons quand le bébé est ainsi nourri (pas d’éducation en groupe sur ces produits), etc.

100

Pourquoi est-il important pour les familles en période prénatale de recevoir des renseignements factuels sur l’allaitement?

Exemples : Facilite la prise de décisions éclairées, conseils préventifs; Internet et les médias sociaux regorgent de renseignements à ce sujet, mais ils pourraient ne pas être exacts et diriger les familles vers les fabricants de produits couverts par le Code, etc.

100

Veuillez donner deux raisons pour lesquelles le contact peau à peau immédiat et ininterrompu est important.

Exemples : Stabilise les signes vitaux du bébé; facilite les débuts de l’allaitement, favorise l’établissement d’un lien affectif entre la mère et le bébé, etc.

100

Quels sont les signes indiquant que le bébé boit suffisamment de lait?

Exemples : Le bébé tète régulièrement et de façon rythmique au sein en prenant des pauses à l’occasion, et l’on observe ou entend qu’il avale (déglutit) de façon rythmique; les seins, qui peuvent sembler moins fermes après les tétées, le redeviennent entre celles-ci; l’urine du bébé est jaune pâle et le volume augmente progressivement jusqu’à au moins 4 couches pleines par jour; les selles du bébé changent : elles passent de foncées (méconium) à jaunes; le bébé évacue une quantité adéquate de selles; le bébé semble rassasié après la tétée; le bébé prend du poids de manière appropriée pour son âge.

100

Veuillez énumérer trois façons par lesquelles un parent peut apaiser ou calmer son bébé sans utiliser de suce.

Exemples : Allaiter, pratiquer le contact peau à peau, masser doucement son bébé, chanter ou fredonner une chanson pour le bébé, marcher avec le bébé, etc.

200

Veuillez nommer un endroit où il est possible de trouver un résumé de la politique sur l’alimentation des nourrissons dans votre établissement.

Exemples : Réception, salles d’attente, site Web, etc.

200

Veuillez décrire deux éléments qu’il est important de transmettre aux femmes enceintes pour leur permettre de prendre des décisions éclairées sur l’alimentation des nourrissons.

Le protocole international pour les discussions prénatales sur l’allaitement (document d’orientation de 2018 de l’OMS et de l’UNICEF) : l’importance de l’allaitement; les recommandations mondiales sur l’allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois, les risques de donner des préparations pour nourrissons ou d’autres substituts du lait maternel, et le fait que l’allaitement maternel continue d’être important après six mois lorsque d’autres aliments sont donnés; l’importance d’un contact peau à peau immédiat et ininterrompu; l’importance de l’amorce rapide de l’allaitement; l’importance de la cohabitation mère-nourrisson; les rudiments d’un positionnement favorable et d’une bonne prise du sein; et la reconnaissance des signes de faim du nourrisson.

200

Comment positionner les bébés en peau à peau de façon sécuritaire?

- Le bébé est placé en position ventrale sur la poitrine nue de la mère, afin que la plus grande surface possible de sa peau touche la mère (le bébé n’est pas sur le côté et ses bras ne sont pas repliés sous son corps).
- Le bébé peut facilement lever sa tête et sa poitrine sans aide.
- Il est possible d’observer et de surveiller, entre autres, la respiration, le teint et les réactions du bébé.
- La personne de soutien peut tenir la cuisse ou les fesses du bébé pour offrir un soutien supplémentaire, au besoin.

200

Comment vous y prendriez-vous pour aider une mère à positionner son bébé et à le mettre au sein?

Observer le positionnement de la mère et la prise du sein du bébé avant de recommander des changements.
Éléments clés du positionnement de la mère : la mère est dans une position confortable, le corps bien soutenu; la mère tient le bébé près d’elle, de préférence en contact peau à peau; la tête et le corps du bébé sont alignés; le corps du bébé est bien soutenu.
Éléments clés de la prise du sein du bébé : la mère approche le bébé vers le sein et non le sein vers le bébé; la bouche du bébé doit être grande ouverte, de sorte que son menton touche le sein et qu’il y ait une plus grande partie de l’aréole visible au-dessus de la bouche du bébé qu’en dessous; la lèvre inférieure du bébé est retournée (retroussée); lorsque le bébé commence à téter, ses joues sont arrondies et pleines, sans fossette apparente; lorsque le bébé cesse de téter, le mamelon doit être intact (pas d’excoriations, de craquelures, etc.) et il ne doit pas être tordu; une prise du sein qui est douloureuse ou superficielle doit être interrompue en rompant la succion.

200

Veuillez nommer des stratégies de prise en charge de la douleur pour les nourrissons lors d’interventions comme les prélèvements sanguins et les injections.

L’allaitement, le contact peau à peau, le recours au saccharose en l’absence d’allaitement.

300

Pourquoi l’allaitement est-il important pour la mère et le bébé?

Exemples – Mère : favorise l’involution de l’utérus et diminue le risque d’hémorragie après la grossesse, diminue le risque de certaines maladies (p. ex. cancer du sein et de l’ovaire, ostéoporose), renforce la sécurité alimentaire, favorise l’établissement du lien affectif avec le bébé, etc.
Exemples – Bébé : excellente nutrition, protection immunitaire, protection accrue contre les allergies, risque inférieur de certaines maladies (p. ex. asthme, maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, diabète de type 1, certains cancers infantiles), microbiome qui diffère de celui du bébé qui reçoit des préparations pour nourrissons, développement cognitif, favorise l’établissement du lien affectif avec la mère, etc.

300

Pourquoi la cohabitation mère-bébé est-elle importante, à moins qu’une raison médicale justifie leur séparation?

Exemples : La mère peut observer le bébé et apprendre à déceler les signes de faim; cela permet d’alimenter le bébé en réponse à ses signaux; la mère peut apprendre à s’occuper de son bébé et à le réconforter; la mère peut prendre plus de repos; le bébé est exposé à moins d’infections.

300

Comment savoir si le nourrisson est prêt à boire?

Quelques exemples de premiers signes de faim : Le bébé commence à s’agiter et à bouger les membres, il se lèche les lèvres ou fait des mouvements et des sons de succion, il claque des lèvres, fouisse, met ses doigts ou son poing dans sa bouche ou autour de celle-ci, il ouvre et ferme la bouche, etc.
Quelques exemples de signes de faim avancés : Le bébé pleure, il a des mouvements agités et frénétiques, il se rendort.

300

Comment vous y prendriez-vous pour enseigner l’expression manuelle du lait maternel?

Préparation : Se laver les mains; choisir un environnement confortable (peut être plus facile avec de la musique, en présence du bébé, etc.); nettoyer le récipient qui servira à recueillir le lait, etc.
Méthode : Par exemple, masser doucement le sein – former un « C » au moyen de la main ou des doigts et le déplacer vers le thorax, en s’éloignant de l’aréole; pousser les doigts vers le thorax et presser les doigts ensemble de façon rythmique, puis prendre une pause; déplacer les mains ou les doigts autour du sein pour retirer le lait des différents quadrants du sein.
Autres conseils : Il est possible de faciliter l’écoulement du lait au moyen de compresses tièdes; la séance dure généralement de 10 à 20 minutes; rassurer la personne qui allaite en lui disant qu’il faut s’attendre à ce que la quantité de colostrum ou de lait soit minimale au début, puis qu’elle augmentera au fil du temps et avec de la pratique.

300

Quels renseignements les parents doivent-ils connaître à propos du partage du lit et de l’emmaillotement?

Messages pour réduire les risques liés au partage du lit : l’allaitement exclusif, un environnement sans fumée, pas de consommation de drogues qui nuisent à la réactivité, la mère ne doit pas être épuisée, le matelas doit être ferme, le bébé doit être couché sur le dos, la literie ne doit pas être lourde et il ne doit pas y avoir d’oreillers près du bébé, la mère doit se placer en « C » autour du bébé pour le protéger, seule la mère doit être au lit avec le bébé, le bébé est né à terme et en santé, etc.
Messages pour réduire les risques liés à l’emmaillotement : utiliser une couverture et des vêtements légers pour éviter que le bébé n’ait trop chaud, enrouler la couverture de façon suffisamment lâche pour que les mains du bébé puissent atteindre sa bouche (signes de faim), avoir conscience que l’emmaillotement peut diminuer l’état d’éveil du bébé et ainsi diminuer les signes de faim et être associé à un risque accru de SMSN.

400

Quel est l’objectif général du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel (Code de l’OMS)?

Le code a pour objectif de protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement, en garantissant l’utilisation adéquate des substituts du lait maternel lorsqu’ils sont nécessaires, en se fondant sur de l’information impartiale exempte d’influences commerciales. Il offre des lignes directrices aux travailleurs de la santé et aux fabricants et distributeurs de produits visés par le Code.

400

Pourquoi est-il recommandé de pratiquer l’allaitement exclusif pendant les six premiers mois?

Le lait maternel est le lait le plus sain pour le bébé; le fait de nourrir le bébé au moyen de lait non humain modifie le microbiome du bébé; lorsque l’on donne au bébé des produits autres que du lait maternel, le bébé consomme moins de lait provenant de sa mère et cela réduit les qualités protectrices que lui confère son lait; l’alimentation de substitution peut entraîner une baisse de la production de lait par la mère, etc.

400

Quelles circonstances favorisent l’amorce de l’allaitement?

- Pratiquer le contact peau à peau immédiat et ininterrompu dès la naissance
- Offrir le sein dès la première heure suivant la naissance
- Nourrir le bébé rapidement et souvent (au moins 8 fois en 24 heures)
- Pratiquer l’alimentation en réponse aux signaux
- Apprendre à allaiter dans une position confortable, sans douleur
- Apprendre à acquérir une prise du sein efficace et confortable
- Savoir comment obtenir de l’aide en matière d’allaitement et y accéder lorsque nécessaire.

400

Veuillez décrire une indication médicale justifiant le recours aux préparations pour nourrissons. Comment pouvez-vous appuyer les objectifs d’allaitement d’une mère ou d’une famille lorsque le bébé doit recevoir des substituts du lait maternel?

Exemples : Hypoglycémie chez le nourrisson, phénylcétonurie, poids inférieur à 1 500 grammes, activation tardive de l’activité sécrétoire chez la mère, etc.
Il est possible d’appuyer l’allaitement des façons suivantes :
Établir une production de lait abondante en exprimant fréquemment le lait (expression manuelle et au moyen d’un tire-lait); faciliter la prise de décisions éclairées en ce qui concerne la méthode utilisée lors du recours aux substituts du lait maternel (les biberons peuvent nuire à l’allaitement); encourager la mère à pratiquer le contact peau à peau avec le bébé (s’il n’y a pas de contre-indications médicales); indiquer à la mère ou à la famille de ne donner que la quantité nécessaire de substituts du lait maternel, sans en donner une quantité excessive; soutien affectif.

400

Quels renseignements est-il important d’enseigner au parent d’un enfant non allaité concernant la préparation, la conservation et l’utilisation sécuritaires des préparations pour nourrissons?

- Importance de l’hygiène
- Nettoyage et désinfection de l’équipement
- Utilisation d’eau bouillie pour préparer une préparation pour nourrissons concentrée ou en poudre
- Précautions lors de l’utilisation d’une préparation pour nourrissons en poudre
- Utiliser la quantité exacte de préparation pour nourrissons, conformément aux directives sur l’étiquette
- Vérifier la date de péremption
- Conserver la préparation pour nourrissons au réfrigérateur à une température de 4 °C ou moins jusqu’au moment de nourrir le bébé
- Vérifier la température de la préparation pour nourrissons avant de l’offrir au bébé
- Jeter les restes de préparation pour nourrissons non consommée dans un délai de deux heures
- Nourrir le bébé en réponse à ses signaux de faim
- Tenir le bébé et interagir avec lui pendant le boire
- Rester au fait des rappels de préparations pour nourrissons (site Web de Santé Canada)

500

Veuillez décrire une façon par laquelle votre établissement respecte le Code.

Exemples : Aucun échantillon gratuit de produits visés par le Code ne doit être distribué aux familles, les produits visés par le Code doivent être conservés hors de la vue des familles, il ne faut donner aucun document ni aucun lien vers des ressources provenant des fabricants de préparations pour nourrissons aux parents, toutes les ressources utilisées auprès des familles doivent être examinées pour s’assurer qu’elles respectent le Code, etc.

500

Quelle est l’importance de la poursuite de l’allaitement?

- L’allaitement continue d’être une importante source de nourriture et de protection pour les bébés de plus de six mois.
- La poursuite de l’allaitement offre des bienfaits pour la santé, tant pour celle du bébé (risque réduit d’obésité, de certains cancers, de certaines maladies respiratoires et de l’intestin, etc.) que celle de la mère (risque réduit de certains types de cancers, de maladies cardiaques, de polyarthrite rhumatoïde, etc.).
- La poursuite de l’allaitement pendant deux ans ou plus peut également être une source de réconfort et renforcer le lien affectif.
Bon nombre de mères sont d’avis que l’allaitement est pratique, que son empreinte écologique est inférieure à celle des préparations pour nourrissons et qu’il permet de faire des économies.

500

Comment peut-on appuyer les objectifs en matière d’allaitement d’une mère ou d’une famille lorsqu’il est nécessaire d’avoir recours aux substituts du lait maternel?

Exemples : Utiliser le lait de la mère lorsque cela est possible, utiliser du lait pasteurisé de donneuses en l’absence de lait maternel (si le bébé est admissible), encourager la mère à exprimer son lait (expression manuelle ou au moyen d’un tire-lait) au moins 8 fois en 24 heures, faciliter la prise de décisions éclairées sur la méthode à utiliser lorsqu’il est nécessaire d’avoir recours aux substituts du lait maternel (les tétines artificielles peuvent nuire à l’allaitement); s’assurer que la quantité de substituts de lait maternel donnée est adéquate et non excessive; fournir du soutien affectif à la mère ou à la famille, etc.

500

Comment évaluez-vous et soutenez-vous les mères dont les mamelons sont douloureux/meurtris?

Évaluation : Évaluation des mamelons, du positionnement pour l’allaitement, de la prise du sein.
Assistance : Suggérer d’autres positions d’allaitement, encadrer la mère afin de l’aider à trouver une position confortable tant pour elle que pour le bébé, l’aider à faire en sorte que son bébé ait une prise profonde et asymétrique, encourager l’application de lait exprimé sur les mamelons, offrir du réconfort et du soutien, encourager la mère à demander de l’aide à nouveau si le problème persiste.

500

Quelles sont les possibilités de soutien professionnel et de soutien par les pairs qui s’offrent aux familles?

Soutien professionnel : Par exemple, appel de suivi par une personne responsable de la santé publique au cours des 48 heures suivant le congé de l’hôpital; visite à domicile ou rendez-vous dans une clinique d’allaitement; acheminement et visite auprès d’une consultante en lactation IBCLC; ligne téléphonique gratuite; ligne téléphonique accessible après les heures d’ouverture, etc.
Soutien par les pairs : Par exemple, Ligue La Leche; numéro de téléphone local ou groupes de soutien entre mères en personne; soutien en ligne par l’entremise de Facebook ou d’autres plateformes, etc.

Click to zoom