Termes relatifs au genre et définitions
Cadres internationaux et régionaux
Analyse de genre
La stratégie globale de CRS pour l’égalité de genre
Arguments pour l’égalité des genres et la revue des documents de projet
100

Quelle est la différence entre le genre et le sexe ?

  • Le sexe fait référence aux différences biologiques entre les hommes et les femmes.
  • Le genre est une construction sociale qui définit comment les hommes/garçons et les femmes/filles doivent se comporter, les opportunités et les droits dont ils bénéficient. Le genre varie selon la culture et change avec le temps.
100

Que signifie CEDEF ?

Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes

100

Qu’est-ce qu’une analyse de genre ?

Une collecte systématique et l’examen d'informations pour mieux comprendre les différences de genre et les relations sociales et pour identifier et redresser les inégalités basées sur le genre. L’analyse de genre explore les différences relatives au genre pour que les politiques, les programmes et les projets puisent identifier les différents besoins des femmes/filles et des hommes/garçons et y répondre

100

Vrai/ Faux : Selon la stratégie de CRS pour l’égalité des genres, une norme minimale est que la conception du projet doit être basée sur une analyse de genre.

VRAI

100

Vrai/ Faux : Selon la stratégie mondiale de CRS une norme minimale est que la conception du projet doit être transformatrice de la question de genre pour être soumise au bailleur de fonds.

FAUX

200

Expliquez la différence entre le travail productif et le travail reproductif et donnez un exemple.

Le travail productif comprend les activités qui sont principalement reconnues et appréciées comme un travail par les individus et les sociétés, par exemple un travail salarié ou l'agriculture de subsistance. Il s'agit normalement d'un travail rémunéré, souvent inclus dans les statistiques économiques nationales, et effectué par des femmes ou des hommes, mais plus souvent par des hommes.

Le travail reproductif, souvent aussi appelé travail de soins, concerne les soins et l’entretien du ménage et de ses membres. Il comprend la cuisine, la lessive, le ménage, les soins infirmiers, la garde des enfants, etc. Il est normalement non rémunéré et ne figure pas dans les statistiques économiques classiques. Il est principalement effectué par les femmes. 

200

Vrai/ Faux : La résolution RCSNU 1325 est couramment connue sous le nom d’Agenda Femmes, Paix et Sécurité

VRAI

200

Donnez un exemple d’une constatation d’analyse de genre en lien avec l’accès et le contrôle.

Les hommes contrôlent les ressources suivantes, qui sont utilisées dans le cadre des activités productives et reproductives : terre, main-d'œuvre, outils et équipement (par exemple, râpes à manioc, machines pour la transformation du gari, moulins à riz), capital, épargne, transport, banques communautaires, éducation, la plupart des animaux d'élevage, formations, intrants agricoles, magasins, informations, maisons et radios. Certaines ressources ont été répertoriées comme étant contrôlées conjointement par les femmes et les hommes, comme la nourriture, le matériel d’apprentissage, les séchoirs, les semences, les établissements de santé, les formations des écoles d'agriculture de terrain et les coopératives... Les femmes ne contrôlent généralement que les ressources reproductives, comme les puits/l’eau, les soins de santé, les ustensiles de cuisine, le savon, le combustible, la volaille, les articles de toilette et les toilettes. Les hommes contrôlent les finances nécessaires à l'achat de ressources telles que le savon, la volaille et les soins de santé. (SNAP p.46-47)

200

Citez trois domaines prioritaires dans la stratégie de CRS pour l’égalité des genres.

  • Les femmes sont économiquement, politiquement et socialement habilitées à mener une vie riche, productive, saine et paisible
  • Les hommes et les garçons adoptent des masculinités équitables et soutiennent activement l’égalité des genres
  • Les adolescentes et les jeunes femmes (AJF) sont dotées des moyens de vivre une vie riche, saine, productive et paisible
  • CRS met en œuvre une programmation d'urgence sensible au genre
  • Prévention et atténuation de la violence sexiste
200

Vrai/ Faux : Les CP doivent remplir un Marqueur du genre pour chaque note conceptuelle/document de projet qu’ils soumettent à la région ou à un bailleur de fonds.

VRAI

300

Quelle est la différence entre l’équité des genres et l’égalité des genres ?

Égalité des genres – Les femmes et les hommes, les garçons et les filles bénéficient de l’égalité des chances, des ressources, des droits et de l’accès aux biens et services, ainsi que la possibilité de faire des choix et de travailler en partenariat. Cela ne signifie pas que les hommes et les femmes, les filles et les garçons deviennent identiques, mais que leurs possibilités et leurs chances de réussir dans la
vie sont égales  

Équité des genres : Le fait d’être juste à l’égard des hommes et des femmes, des garçons et des filles qui mène à l’égalité. Pour garantir la justice, il faut souvent prendre des mesures pour compenser les handicaps historiques ou sociaux qui empêchent les hommes et les femmes, les filles et les garçons d’avoir des chances égales dans la vie, en agissant en réparation pour réduire les disparités.

300

Qu’est-ce que le Protocole facultatif de 1999 ?

Le Protocole facultatif à la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (OP-CEDAW) est un traité international mettant en place des mécanismes d'enregistrement de plaintes et d'enquêtes concernant la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDEF). Les parties du traité accordent au Comité sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes l'autorité et les moyens de traiter les plaintes d'individus et d'enquêter sur les « violations graves ou systématiques » de la convention.

300

Donnez un exemple de constatation d’une analyse de genre en lien avec le pouvoir et la prise de décision.

L'enquête de base du SNAP a montré que seul un quart (26%) des femmes déclaraient pouvoir prendre des décisions de manière indépendante lorsqu'elles dépensent l'argent qu'elles ont gagné elles-mêmes grâce à des activités non agricoles. De plus, ces décisions se limitent à des tâches reproductives, comme l'achat de nourriture ou de vêtements. Les femmes ont encore moins de capacité de décision pour des questions familiales plus importantes. Moins de 6% des femmes des districts SNAP prennent des décisions concernant l'obtention de prêts, les frais d'éducation des enfants, les frais médicaux, les frais de planification familiale ou les frais pour le mariage de leurs enfants. (SL SNAP p.59-60)

300

Citez les 5 domaines de l’égalité des genres compris dans le cadre conceptuel de l’égalité des genres de CRS

  • Accès équitable et contrôle des ressources et des services
  • Rôles, responsabilités et utilisation du temps équitables
  • Partage du pouvoir et de la prise de décision
  • Participation et leadership efficaces
  • Structures et systèmes équitables et justes
300

Donnez 3 raisons pour lesquelles l’égalité de genres est importante pour le développement international.

Malgré des progrès importants, l’inégalité des genres persiste dans tous les pays où CRS travaille

Connectée aux résultats de développement durable dans tous les secteurs

Preuves solides que les programmes sont plus efficaces, ont plus d’impact et sont plus durable quand on lutte contre l’inégalité des genres

Supprimer les disparités entre les genres mène à plus de productivité et de croissance.

L’autonomisation des femmes et la promotion de relations justes bénéficie à tous : familles, communautés et économies

Agir sur la dynamique de genre dans le ménage améliore les résultats en santé et nutrition

La diversité dans le personnel et la direction mène à de meilleurs résultats et améliore l’efficacité et l’efficience des organisations

400

Expliquez la différence entre les besoins pratiques et les intérêts stratégiques et donnez un exemple.

Les besoins pratiques sont souvent associés à des conditions matérielles en lien avec les besoins quotidiens, comme la fourniture de nourriture, carburant, eau, crédit, terre, technologie, soins de santé, éducation et emploi. S’ils étaient satisfaits, la vie des femmes et des hommes serait généralement améliorée sans affecter les inégalités de genres ni remettre en cause la position subordonnée des femmes dans la société.

Les intérêts stratégiques représentent des changements dans les rôles de genre, la division du travail, le contrôle du pouvoir et de nouvelles possibilités ou les positions désavantagées dans la société. S’ils étaient satisfaits, les relations existante d’inégalité du pouvoir entre les hommes et les femmes seraient transformées. Ils peuvent comprendre, par exemple, les droits juridiques, la violence domestique, l’égalité des salaires et le contrôle des femmes sur leur corps. Les hommes ont aussi des intérêts/besoins stratégiques, comme transformer leurs propres rôles dans les soins aux enfants ou résister à la conscription dans les conflits.

400

Citez 3 domaines des droits des femmes que le Protocole de Maputo renforce.

Le Protocole à la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples sur les droits des femmes en Afrique, mieux connu sous le nom de Protocole de Maputo, est un instrument international pour les droits humains établi par l'Union africaine et entré en vigueur en 2005. Le Protocole de Maputo renforce sans équivoque les droits des femmes dans leur totalité, tout en détaillant les expériences spécifiques et uniques des femmes africaines, et fixe les normes pour les droits humains des femmes en Afrique, qui incluent entre autres l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes, le droit à la dignité, le droit à la vie, à l'intégrité et à la sécurité de la personne ; le droit à l'accès à la justice et à une protection égale devant la loi ; le droit à la participation aux processus politiques et décisionnels ; le droit à la paix ; et le droit à la protection dans les conflits armés, à une plus grande autonomie dans leurs décisions en matière de santé reproductive, à la prévention des mariages précoces et à la fin des mutilations génitales féminines.

400

Citez quatre exemples d’outils de collecte des données pour l’analyse de genre.

  • Cartographie des ressources
  • Calendrier journalier
  • Calendrier saisonnier
  • Entretiens avec des informateurs clés
  • Profile de prise de décision dans le ménage
  • Profile d’activité
  • Profile d’accès/ control
  • Questionnaire sur la participation à des institutions formelles et informelles
400

Citez 5 normes minimales pour l’intégration du genre qui sont comprises dans la stratégie mondiale de CRS pour le genre

Par exemple :

Mener et utiliser des analyses selon le genre 

Effectuer une analyse selon le genre dans le cadre de la conception du projet et dans la phase de démarrage.

Utiliser les résultats de l’analyse selon le genre et les recommandations dans la conception, la planification de la mise en œuvre et MEAL. 



Suivi-évaluation

Toutes les données au niveau individuel sont ventilées par sexe et par âge, y compris les IBPS. 


Toutes les données sont analysées et communiquées dans une perspective de genre. 


Inclure au moins un indicateur du genre qui mesure les changements liés au genre au fil du temps. 


Surveiller les conséquences imprévues liées au genre. 


Évaluer l’impact des projets sur l’égalité des genres et les relations entre les genres soit en tant qu’évaluation autonome, soit en tant que composante intégrée des évaluations planifiées. 


Systématiquement recueillir, documenter et communiquer les enseignements tirés et les bonnes pratiques 
liées au genre au cours des activités/ateliers de formation planifiés. 

400

Quelle est la différence entre une conception de programme tenant compte du genre et transformative en matière de genre ?

  • Les programmes tenant compte du genre tentent de limiter les effets néfastes sur les relations de genre, mais ne cherchent pas à changer les structures et les normes sous-jacentes qui perpétuent les inégalités.
  • Les programmes tenant compte du genre traitent les besoins pratiques et ne s'attaquent pas aux inégalités de pouvoir systémiques, notamment aux pratiques institutionnelles et aux disparités entre les sexes en matière de contrôle des ressources et de pouvoir décisionnel.
  • Les programmes transformatifs en matière de genre cherchent à changer les normes et dynamiques de genre inéquitables, y compris par des actions concrètes pour répondre aux disparités dans les pratiques institutionnelles, le contrôle des ressources et le pouvoir de décision, ainsi qu’à augmenter l'équité dans les rôles, les responsabilités et l'utilisation du temps, les normes de genre et l'accès aux ressources et aux avantages du programme.
500

Donnez un exemple de sexisme bienveillant.

  • Le sexisme bienveillant se produit quand quelqu’un dit ou fait quelque chose qui semble favorable et positif, mais qui est basé sur les stéréotypes traditionnels de genre. C’est souvent fait avec des intentions consciemment bonnes, mais cela renforce et prône en réalité les avantages des rôles, responsabilités et capacités traditionnellement associés aux genres. Le sexisme bienveillant maintient l’inégalité des genres par une idéalisation des qualités de subordination chez les femmes, comme la propreté ou le dévouement. En insistant principalement sur les qualités qui détiennent moins de pouvoir et de capital social, le sexisme bienveillant permet aux hommes de sembler offrir un soutien aux femmes tout en maintenant en réalité les hiérarchies traditionnelles entre les genres.

Par exemple, Karen et Ben attendent avec impatience l'évaluation annuelle de leurs performances par leur responsable. Alors que l'évaluation de Karen la félicite d'être une personne agréable qui a l’esprit d’équipe et avec qui les gens aiment travailler, l'évaluation de Ben met l'accent sur son efficacité en tant que chef d'équipe et sur ses compétences de négociateur. Bien que ces deux évaluations soient positives, celle de Karen met l'accent sur le fait qu’elle est sympathique, tandis que celle de Ben se concentre sur son leadership et sa ténacité.

500

Qu’est-ce qui rend l’agenda Femmes, Paix et Sécurité (FPS) différents de la CEDEF et du protocole de Maputo ?

L’agenda Femmes, Paix et Sécurité (FPS) (lancé formellement par la résolution fondatrice 1325 (2000) du Conseil de sécurité des Nations unies), qui a été adopté le 31 octobre 2000, affirmait le rôle important des femmes dans la prévention et la résolution des conflits et les initiatives de consolidation de la paix. L’agenda FPS repose sur 4 piliers : Prévention, Participation, Protection, Secours et de relèvement. L'accent qu’il met sur les femmes dans les initiatives de résolution des conflits et de consolidation de la paix le différencie des autres cadres internationaux.

500

Citez cinq étapes dans le processus d’une analyse de genre formelle.

Utiliser le cadre des résultats ou la théorie du changement pour préciser les objectifs de recherche et les informations manquantes pour l’analyse de genre

Définir les résultats de l’étude/ recherche

Faire une étude documentaire

Préparer un cahier des charges/ TDR

Concevoir des outils selon ce qui manque comme connaissances

Collecter des données

Analyser les données

500

Quels sont les quatre « sous-domaines » inclus dans le domaine du cadre conceptuel d’égalité des genres de CRS : « Structures et systèmes équitables et justes » ?

Environnements sûres, lois et politiques, cultures et normes, et institutions

500

Citez 6 de 13 ressources qui font partie de document « Principaux outils et ressources pour l’intégration de l’égalité des sexes » de CRS.

Stratégie mondiale de genre de CRS et normes minimales 

Check-list du ProPack pour l’intégration du genre dans la conception des projets

Marqueur du genre de CRS

Menu de les approches transformatives en matière de genre de CRS

Fiches de référence des indicateurs de performance (PIRS) sur le genre de CRS (à paraître)

Check-list genre dans les RH

Exemples d’objectifs de genre pour les plans de performance

Directives de CRS pour l’audit participatif de genre

Le cours en ligne fondements de genre

Programme de formation aux préjugés de genre inconscients

Manuel de formation aux éléments fondamentaux de l’égalité des sexes (à paraître)

Formation d’1,5 jours aux éléments de base de la VBG

Boîte à outils pour la formation de formateurs sur l’analyse de genre

Click to zoom